© 2019 by Nini & Yoyo. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon

Bourgogne-Franche-Comté

Hortus chez Ray'Jeanne

Contact

 

facebook : Ray'Jeanne
Bourgogne-Franche-Comté

L’Hortus "Chez Ray'Janne", du même nom que l’artiste plasticienne qui s'en occupe, est dans l’Yonne, en Puisaye, berceau de Colette et de Pierre Larousse. 

C’est un mini jardin d'une trentaine de mètres carrés, divisé en trois parties, situées sur une cours caillouteuse de 350 m2.
Il est situé en centre ville au pied d'une belle maison de maître de 1865. Parfois des abeilles maçonnes occupent des interstices muraux.


Dans cette maison, l'artiste a installé un atelier-créatif où elle présente ses peintures, sculptures et objets de décoration 
Le terrain est délimité par des lauriers de plus d’un quart de siècle qui sont destinés à être, petit à petit, remplacés par des essences d’arbustes plus régionales. 

Cet Hortus crée en Mars 2019 tend à vouloir respecter les trois zones:
- tampon,
- hot-spots fleuri et 
- production de plantes aromatiques

 

En zone tampon, un vieux cerisier est installé et des arbrisseaux florifères tels que le romarin et la lavande viennent lui tenir compagnie. A un lierre ancien, un jeune chèvrefeuille odorant s'est ajouté.

 

Les zones hotspots sont aux nombres de deux, elles sont ornées de vivaces mellifères comme les ancolies, les géraniums , les marguerites et les pivoines pour attirer les butineurs, tout en faisant la part belle aux rosiers.

Dans ce jardin poussent diverses herbes sauvages sélectionnées : Achillée, Molène, Chardon, et Armoise .

 

Un micro lavoir deviendra, bientôt, un jardin aquatique. 

 

La zone de production actuelle ornée de salade sera déplacée au pied du lierre ancien et 4 m2 seront consacrés aux aromates ( menthe, thym ...).

 

L’Hortus "Chez Ray'Janne" accueille des nids d’hirondelle et parfois de merle mais la protection contre les prédateurs (chien et chat ) dans la zone tampon est parfois compliquée. Des fagots de bois ont été installé pour en limiter l’accès, ils servent aussi de refuge pour différents insectes. 

 

Le jardin est parsemé de quelques sculptures en taille directe sur calcaire de la région crées par l'artiste. Chaque objet chiné et récupéré est source de décoration …Il faut encore travailler pour concrétiser les idées. Les plantes viennent récemment d’être mises en place car, atteinte de fibromyalgie, Ray'Janne avait perdu l’espoir de rejardiner un jour mais 2019 lui a apporté un souffle d'espoir. Le courage est là !

http://ray-janne.wifeo.com 

 

HORTUS LA MARELLE

Contact

 

Hortus La Marelle
Marie-Noëlle Vandooren

20, route de Courson
F 89560 Fouronnes
Bourgogne-Franche-Comté

"Mon Hortus est situé dans une petite région en Bourgogne, Forterre. Il est en deux parties, il y a une cour de 500m² dont le sol est une mine de cailloux. Les cailloux deviennent des structures, des bancs, des tables, des planques - et les endroits ainsi dégagés accueillent des plantations : un peu de production et beaucoup de zones hotspot. Il y a aussi un terrain de 1000m² avec une grande zone tampon où je crée un "labyrinthe" : chemin de cailloux et plantes sauvages autochtones. Il s'appelle La Marelle, c'est également le nom de cet Hortus. Des zones hotspot maigres, une haie en cour de création et une zone production voient le jour là aussi.

Il y a également un blog "pour un jardin vivant et dynamique" et je donne des conseils et des conférences sur ce sujet."

 

Hortus Pascuorum

Contact

 

Hortus Pascuorum

21320 Martrois
Bourgogne-Franche-Comté


mc.chap2@gmail.com

Hortus Pascuorum (pâturages en latin) est aussi appelé le Jardin du Pâquier et c'est un espace d'environ 1500 m2 dédié à la biodiversité (Refuge LPO, Oasis Nature Humanité & Biodiversité, Refuge pour les chauves-souris SFEPM).

Très peu de tonte, des plantes libres de fleurir pour nourrir les insectes, de monter à graines pour nourrir les oiseaux, de germer là où elles ont pour mission de réparer le sol.

Rucher de préservation, flore mellifère. Gîte de mise bas de Petits Rhinolophes dans les combles d'une dépendance.

Constructions en pierres sèches, sandarium, composteurs, haies de Benjes. Assainissement naturel par bassins plantés. Réseau de récupération des eaux pluviales alimentant une petite mare.

Cabane à toiture végétalisée. Haie sauvage, grands arbres, zones refuges de fouillis végétal, nichoirs, dortoirs d'oiseaux…

Un paradis !

 

HORTUS VivelaVie

Contact

 

Hortus VivelaVie 
Agnes
21310 Dampierre et Flée
​Côte-D'Or

Bourgogne-Franche-Comté
 

agnesplus@outlook.com

Hortus Vive la Vie fait 1500m2 et Agnes le qualifie de "bizarre" car il était aménagé en Jardin à la Française. Il l'est de moins en moins... c'est un style qui demande beaucoup d'interventions, et ce n'est pas le genre de la maison. 

Le jardin de derrière comporte une bande potagère actuellement à l'abandon par manque de temps, et une descente en cailloux qui mène à un espace couvert de mousses et autres plantes spontanées. Pour garder l'ambiance de départ, il aurait fallu traiter avec des désherbants, et ça, pas question. 

Au bout du jardin, le champ de céréales, et au bout du champ, la forêt, lieu de ressourcement. 

Une haie de conifères entourait le jardin, il est maintenant entrecoupé d'arbres fruitiers, dont un abricotier. C'est tellement plus agréable de voir les insectes butiner ses fleurs... 

Dans cet Hortus, Agnes a pu observer plein de limaces, des abeilles charpentières violettes, des larves dans le tas de bois pourri qui a été rapporté dans une remorque et constitue un habitat intéressant. Un jour, elle a dérangé une couleuvre et espère qu'elle reviendra. 

 

De belles sculptures éphémères en bois viennent peupler et donner une âme supplémentaire à ce jardin. 

 

HORTUS Viventium 

Contact

 

Hortus Viventium 
Annick Heude
Yonne 89

Bourgogne-Franche-Comté
 

annick.heude@gmail.com

La vie et la mort 

Situé en Bourgogne-Franche-Comté, Hortus Viventium , "le jardin du vivant"est celui de la vie et de la mort, la mort pour renaître !

3 zones ? pas encore.... peut-être. Annick y travaille....à son rythme. La famille (à l'époque le mari d'Annick et leurs enfants) habite sur ce terrain depuis bientôt trente ans en jardinage traditionnel (mais toujours dans le respect de la terre, de la faune et de la flore, mais sans plus) sans avoir pris conscience de l'urgence pour la sauvegarde de la biodiversité. Il a fallu un grand bouleversement dans sa vie il y a 5 ans bientôt qui lui a fait rencontrer des gens formidables et mettre en pratique ce qui sommeillait en elle.

Donc depuis 4 ans voici son jardin :

--une partie en jardin permaculture de cette année, 

--une partie pour prairie, fleurs plantes sauvages, plusieurs zones restées sauvages. 

--des abris et cachettes pour insectes et animaux de la nature. J'ai pu observer de nombreux insectes depuis que je ne tonds plus durant la période conseillée.

-- ruches warré sans récolte de miel pour la pollinisation, la sauvegarde des abeilles et l'amour de/pour celles ci :-) 

Plus de photos d'Hortus Viventium ici