© 2019 by Nini & Yoyo. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon
  • Hortus Domaisèla

Un festin de printemps

Nous sommes le 13 février et l'hellébore fétide (Helleborus foetidus) est déjà en fleur dans le Sud de la France, bientôt pour les autres régions​... ​patience... ​


Est-ce qu'elle pue vraiment ? A vous de voir en froissant ses feuilles, moi j'aime ​assez, à petite dose​ il est vrai. Vous ne risquez rien en le faisant, les feuilles ne sont pas irritantes pour la peau​. Sa flora​ison d'un vert tendre est indispensable pour les premières abeilles sauvages telles que le bourdon ​ou les andrènes qui sortent de leur hibernation le ventre creux et les piles à plat. Trouver du nectar est pour eux une question de survie ! Quoi de plus chouette que de plonger la tête dans un nectar particulièrement riche - les glandes nectarifères de la fleur d'hellébore fétide en produisent EN CONTINU pendant 20 jours d'affilée, ce qui est une prouesse hors du commun.


En cette saison, les fleurs (et donc les pollinisateurs, forcément) sont rares, c'est dire si cette rencontre est intense. Vous avez vu ? Les fleurs vertes sont orientées vers le bas, ce qui est pratique pour s'abriter en cas de petite averse, et par un processus de fermentation ​du nectar ​d​û​ à des levures, ​elles​ sont ​sensiblement ​plus chaudes ​(6°C !) que leur environnement, ​un petit plus que les insectes sauront apprécier à leur juste valeur. Abri, chauffage, nourriture, le 3 en 1 parfait.


Les nouvelles colonies d'hellébore s'établiront sur les décharges des fourmilières, voici comment : les graines ont un petit supplément fort appétissant pour les fourmis. Cet appendice est bien collé à la graine, et les fourmis emportent le tout bien à l'abri, consomment ce qui les intéressent et finissent par sortir les poubelles. Voilà les nouvelles plantes prêtes à germer assez loin des parents, ce qui arrange tout le monde.


Pas étonnant qu'elle ait été associée à la sorcellerie comme beaucoup de plantes abortives et purgatives. Elle aurait aussi la faculté de faire sortir le venin de vipère...

Elle ​préfère les sols ​basiques et la mi-ombre​, on la trouve sur quasiment tout le territoire ​français ​(sauf Bretagne et Corse). Source https://www.nabu.de/tiere-und-pflanzen/pflanzen/pflanzenwissen/12005.html Photo Nini Maass, Gard-Cévennes