• Hortus Domaisèla

Hortus Ô à Montpellier

Un nouvel Hortus dans le réseau européens des Hortus, les jardins avec et pour les animaux libres et les humains ! Rachel, maman d'une petite fille de 6 ans vit en colocation avec une autre maman et sa fille de 9 ans dans une résidence à Montpellier. Leur logement est en rez de chaussée avec un terrain de 200m2. Elle est ravie d'inscrire ce jardin dans le réseau. Pourquoi le nom de Ô? Non loin du jardin Hortus, il y a un grand parc de 23 hectares qui date du 18è siècle, espace semi-public, lieu de festivals avec un château classé, une belle oliveraie et des jardins, essentiellement à la française, c'est à dire très organisés et taillés. Il s'appelle le domaine d'Ô. Rachel avait envie de créer un jardin-hortus dans cet espace qui a quelques arbres - essentiel pour une situation très ensoleillée à Montpellier : un figuier et ses délicieux fruit qui ont régalé tout le monde cet été, un grand micocoulier, deux néfliers, deux mûriers-platanes et de nombreux buissons. La terre y est dure et argileuse. Au fond du jardin, il y a la place pour une petite zone de production, une butte est en préparation, et du compost HasinaPlus attend d'être répandu pour enrichir la terre. HasinaPlus ? C'est le nom donné à ce crottin d'âne composté, en direct de chez sa grand-mère où vit l'annesse Hasina.

Hormis l'espace dédié aux enfants et aux mamans, le reste du jardin est laissé « tel quel » afin de laisser le plus de place possible aux plantes sauvages et aux insectes qui en raffolent.

Sans surprise, ce jardin est déjà bien peuplé de cigales et de leurs innombrables mues que le petite fille de Rachel adore collectionner. CEt été, on on aurait pu penser qu’il y en avait une par brin d’herbe.

Elles ont pu également y observer quelques abeilles sauvages, des moineaux et des pies, très nombreuses.

Il y a quelques jours, elle a vu pour la première fois un sphinx du troène dans ses draps qui séchaient dehors et elle s'est émerveillée de ce papillon de nuit de grande taille et aux couleurs surprenantes. Un hérisson, que les habitantes ont baptisé Héris vient se désaltérer chaque soir, son territoire va bien au-delà du Hortus Ô. S'il pouvait venir y hiberner, elles seraient ravies.

© 2019 by Nini & Yoyo. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon