• Hortus Domaisèla

Hortus agrestis se présente !

Le jardin champêtre

L’Hortus agrestis, le jardin champêtre, évolue sur une parcelle de plus 1500 m2, bordé par les vignobles de Touraine et des prairies sauvages, il n’a de cesse d’évoluer depuis une quarantaine d’années. Situé au Sud des rivières de la Loire et du Cher, le jardin culmine sur les hauteurs d’un petit village tranquille du Loir-et-Cher. D’abord un champ, terrain de remblais argileux puis piétiné pendant une vingtaine d’années par les deux ânes du jardin, l’hortus avait bien du mal à s’épanouir…


Une hôte pour la biodiversité

Depuis plus de 10 ans, c’est Elise qui interagit avec les lieux pour le bien-être du sol et le sien. Désireuse d’être une hôte pour la biodiversité, elle a fait le choix d’apprendre, de comprendre et d’améliorer son « petit » environnement.

Deux Zones Tampon ouvrent la voix, l’une au Nord l’autre au Sud : elles sont de toute première importance, ont une quarantaine d'années et sont composées essentiellement d'essences locales : noisetiers, ronces, chèvrefeuilles, prunus, chênes, épine noire, érable et pas mal d'arbustes endémiques qui sont en cours d'identification. En bordure, une haie fruitière avec des pommiers, poiriers, cerisiers et un noyer. La faune y passe des séjours agréables; les chants d’oiseaux rythment la vie 365 jours par an, la famille Hérisson pointe son nez en juin et les serpents poussent la porte l’été arrivant …

La Zone de Production est en deux parties, dont une plus récente que l'autre. La terre est argileuse, il faut le temps de la dompter et de s’adapter. Suivant certains principes de la permaculture et surtout de ses inspirations, Elise improvise, apporte, apprend et découvre chaque jour ce que l’Hortus veut bien dévoiler ! Aujourd'hui, la vue est enrichie ! Plantes vivaces, bisannuelles et quelques légumes prennent place petit à petit. Les découvertes s'enchainent et se déchainent au fil des ans !


Projets en cours

Plusieurs projets sont en cours, en particulier les Zones Hotspot , certaines déjà en place, disséminées par ci par là vont s’enrichir avec des points d’eau, silex du coin, hôtels et tout ce qui sera trouver aux alentours.

L’Hortus agrestis s’offre aux plantes sauvages et endémiques mais aussi aux médicinales dans un futur proche. Les échanges de graines, de plants et boutures égayent le jardin d’année en année... Elise n’a pas fini de planter et de s’éclater ! L’Hortus agrestis d’Elise,

un jardin qui ne cessera de s’épanouir !




© 2019 by Nini & Yoyo. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon