© 2019 by Nini & Yoyo. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon
  • Hortus Domaisèla

Tout ce qui bouge sera croqué

Symbole japonais pour la vigilance, la mante religieuse est la seule représentante en Europe de la famille des mantes et n'a pas fini de m'étonner. Il y en a des vert tendres, des jaunes, des brunes et ... même des noires qui vivent sur des surfaces dévastées par les incendies. A chaque mue – il y en a 6 en général – la couleur s'adapte d'avantage au milieu. Au Hortus Domaisèla, la couleur dominante est le vert pomme. Quand les petites mantes éclosent au printemps et sortent de la poche à œuf (appelée oothèque) elles commencent tout de suite à se manger les unes les autres, cette espèce ne faisant pas la différence entre un frère d'oothèque et ... un papillon par exemple.

Pour se reposer, la mante aura la tête en bas, et quand l'appétit se réveille, tout ce qui bouge sera croqué ! Le bel animal s'approche très très lentement de sa proie et tangue de façon irrégulière. " Je suis une feuille dans le vent, je suis une feuille dans le.... " Et CRAC! La vitesse des bras antérieurs est de 50 millisecondes, donc 6 fois plus rapide qu'un clin d'œil. Les mandibules feront le reste pour broyer l'insecte, la petite grenouille, le souriceau ou le partenaire sexuel. En août, la femelle, plus grosse que le mâle, va bientôt pondre dans ces incroyables oothèques en mousse de nombreux œufs (200 à 300). L'emplacement? Elle s'en fiche un peu, sur une tige, sous un cageot, une planche, dans le trou d'une gouttière... Du moment qu'il y a des fleurs à proximité – et donc des insectes à croquer pour sa descendance, c'est bon pour elle. La mousse qui durcit à l'air colle au support et les œufs pourront survivre à des températures très basses.

Quand je trouve une oothèque au Hortus, je ne la prends surtout pas à la maison, les oeufs pourraient éclore et ne trouveraient pas de quoi manger. Je la remets à sa place ou dans un coin tranquille, à l'abri de la pluie directe. En automne, les mantes que nous observons maintenant meurent toutes.


Source : Engelbert Mayer et insectes-net.fr


Photos : Mante tête en bas : Julie Hebert - Mante et criquet, la rencontre mortelle : Dani Rth Mante clin d'oeil : Hortus Domaisèla