Auvergne-Rhône-Alpes

Hortus des Mélitées

fraîchement démarré
Hortus des Mélitées

La photo animalière, la deuxième passion d'Estelle

Dans mon "Pré-Hortus" assez pentu, balayé par le Mistral et situé en Ardèche-Nord, il y a trop de pluies en novembre-décembre, puis pas assez le reste du temps. Il peut y faire jusqu'à -15°C en hiver !

A l'origine - nous avons acheté ce terrain il y a 5 ans - tout était tondu à ras depuis 30 ans et aucune haie n'avait été plantée. Aussi, vu la draille (chemin séparé par le mur nord de mon jardin, 3 mètres en contrebas) qui empêche toute plantation d'arbres de haut jet, on se contente d'arbustes brise-vent. Heureusement, une belle branche de mûrier (Morus) de l'autre côté de la draille vient ombrer la Zone de Production.

Notre sol est sableux-limoneux - dans le test du bocal, la proportion est de 50/50 et ne retient pas du tout l'eau. Les pluies disparaissent sans flaques en surface, et nous n'avons pas de source.

Zone Tampon


Elle était inexistante, j'ai laissé pousser des merisiers à l'Est et suis entrain de planter surtout de petits fruitiers que je trouve ici et là. Vu les conditions, il leur faut 3 ans d'arrosage avant d'être sevrés et autonomes. Ils poussent très lentement et doivent aussi affronter les campagnols non piégeables car les taupes, surabondantes bouchent les pièges avec de la terre. Quelques espèces présentes : merisier, noisetier, houx, cornouiller sanguin et mâle, aronia, myrtillier, rosier, tilleul, sorbier des oiseleur, cormier, sureau (le seul qui pousse rapidement), genêt, argousier , arbousier, laurier-tin, ronce, amélanchier, bupleurum fructicosum.

Zone de production


Le sol commence à s’améliorer doucement. La première est côté Nord-est, parce que c’est le seul endroit à peu près plat. Comme elle n’est pas assez grande, j’en ai fait une deuxième côté Nord-ouest. Le plan initial était d'avoir deux haies fruitières séparées par un sentier type jardin forêt et au milieu la zone de production, mais vu l’excès d’ensoleillement qui bloque la zone de production je pense faire évoluer vers de petites clairières abritant les zones de production.


Zone Hotspot

Autour de notre terrasse, la terre est constituée de gravats, ce qui est idéal pour une Zone Hotspot. Y poussent les lavandes, helichrysum, santoline, cineraire, thym, sauge, sariette, épiaire laineuse, vipérine, coronille, centranthe, aster.


En juin 22, j'ai créé une nouvelle zone au Sud-Ouest de l'Hortus en enlevant les premiers 4 cm de sol où poussent les armerias et des sédums.

Plantations : épiaires, thym, echinops, achillée filipendule, scabieuse colombaire, centranthe rouge, lavande papillon...


Circulation de biomasse

Dans la zone de prairie au Sud, au début je ne fauchais qu’en octobre (+ exportation vers la zone de production), mais les graminées prolifèrent et les autres fleurs diminuent . Du coup je la passe en fauchage plus précoce en espérant augmenter le nombre de fleurs.


Habitats

4 mini-tas de bois (mais difficile à trouver car haie en cours d’installation pas encore de taille) 1 mini-tas de pierres La zone friche non fauchée l’année dernière car pas de risque d’incendie, mais cette année, vu les conditions climatiques j’ai du la faucher. la mare... un rêve pas très raisonnable dans l’immédiat (c’est déjà l’esclavage pour l’arrosage d’avril à octobre comme le sol ne retient pas l’eau il faut arroser tous les 2 jours et on est en sécheresse presque tous les ans, pas d’ombre pour l’instant pour limiter l’évaporation)


Faune

Je ne connais pas assez les hyménoptères. J’aime bien les papillons : Mélitées - le nom de mon Hortus - , cuivré, azuré, demi deuil, piérides, moro-sphynx et sylvain sont réguliers. Flambé, Tircis et Aurore (sur les monnaies du pape au printemps) apparaissent parfois. Il y a pas mal de mantes religieuses en fin d’été. 1 ver luisant il y a 2 ans, 3 l’année dernière, 0 cette année (trop sec cette année + pierrier à installer) .


Hortus des Mélitées
1000 m2

Estelle WOESSNER

07100

Annonay