Hortus Ficus

Nouvelle Aquitaine
Hortus Ficus

"Nouvellement installé au printemps 2018 en Charente-Maritime, j'ai enfin pu créer mon propre potager. Quelques temps plus tard, j'ai eu l'opportunité d'en obtenir un second, qui deviendra l'Hortus Ficus - le genre Ficus contient plus de 750 espèces, en général tropicales. Celui connu sous nos latitudes est le figuier et ses figues juteuses.

En effet, un ami m'a confié l'entretien de sa "motte" en échange de bons soins et de menues récoltes. Une motte, en patois local, est un potager bordé par un cours d'eau. Cette motte s'étend sur environ 200m2, la rivière Bénigousse y coule à l'Ouest. La proximité d'un point d'eau offre de nombreux avantages, la terre est presque idéale car composée d'argile et de limons et bien sûr, elle apporte de la fraîcheur lors des chaudes journées d'été. Lorsque j'ai récupéré cette motte, elle était presque à l'abandon et faisait le bonheur des graminées et hautes herbes en tout genre.


Quelques aménagements s'imposaient alors, la délimitation de 2 zones de cultures avec une allée centrale de sable, un carré vert sous le figuier abritant de nombreux pourpiers. Toujours sous ce même figuier, Ficus carica en latin, d'où l'Hortus tient son nom, il manquait un outil indispensable pour le jardinier : un banc en pierres sèches ! Les bases étaient posées, d'autres aménagements viendront d'ici la fin de l'année notamment un petit muret, toujours en pierre sèches car elles sont nombreuses ici dans ces terres à vignes, ainsi que l'ajout de quelques vieilles souches et de bois morts.


La saison a été essentiellement consacrée à ces aménagements, à couvrir et nourrir le sol en y apportant du foin, ainsi qu'aux semis et repiquage des plantes mellifères, médicinales et aromatiques.


Attaché depuis tout petit à la terre et à la nature en général, c'est avec plaisir que je retrouve les joies de produire des fruits et légumes en m'appropriant diverses méthodes issues de la permaculture, de la phénoculture (culture sous une couche de foin) et bien d'autres encore.

Je me rappelle des trésors et des découvertes que je faisais dans la ferme de ma grand-mère, c'était un vrai terrain de jeu pour moi. Je donnais parfois la main à mon père lors des cueillettes au verger et des récoltes du potager, même si je passais le plus clair de mon temps à gambader, grimper aux arbres et surtout à observer et contempler la nature. De cette époque j'en garde des bons souvenirs qui me guident jusqu'à aujourd'hui.

Pour jardiner, mes seuls maîtres mots sont "observation", "respect", "laisser-faire" et "naturel". Pour le reste les plantes et tout leurs cortèges d'auxiliaires savent faire depuis des centaines de millions d'années, je n'ai rien à leur apprendre, je me contente humblement de les favoriser et surtout de regarder tout ce petit monde s'épanouir et pousser!"

Hortus Ficus
200 m2

Ludovic Valvassori

17260

Saint-Simon-de-Pellouaille