Occitanie

Hortus Gat de Broisha

fraîchement démarré
Hortus Gat de Broisha

Chat de sorcière

Gat de Broisha signifie "chat de sorcière" en occitan. Chat parce que je les adore et parce qu'il y avait bon nombre de chats errants qui "squattaient" le terrain avant qu'on l'achète. Sorcière à cause de mes amies, qui, à force de me voir faire sécher des herbes et infuser les plantes de mon jardin, m'ont comparée à une sorcière sur son chaudron.


Des débuts difficiles

Il y a 9 ans, en 2013, mon mari et moi avons acheté notre maison, coincé entre une départementale et une voie de chemin de fer, et avons eu beaucoup de travaux à faire pour la rendre vivable. Nous avons aussi connu beaucoup de difficultés, financières mais également médicales, cela ne fait que quelques mois que la situation s'éclaircit pour nous et que nous pouvons enfin aménager notre jardin.

Eliminer le plastique le plus possible

Pendant ces 9 années nous ne faisions rien d'autre qu'un débroussaillage annuel. Nous sommes une famille qui tend vers le zéro déchets et l'autonomie. Aussi avons nous fait tout notre possible pour éliminer les emballages et surtout le plastique de nos vies, nous avons également installé des toilettes sèches.


Haie bocagère

Me sentant concernée par le déclin des abeilles, j'ai cherché les plantes et fleurs qui leur seraient bénéfiques et c'est là que j'ai lu, toujours dans le magazine 4 saisons, un article sur les haies bocagères.

Je venais de commencer à installer une haies de séparation pour le coin jeux des enfants en plantant 5 euonymus fortunei et je comptais faire toute la haie comme ça ! Du béton vert sans intérêts pour la biodiversité, j'ai donc investi dans différents autres plans et misé sur des fruitiers pour éviter que mes filles ne s'intoxiquent avec les mauvaises baies.


Projet Hortus et ses trois zones

Concernant le projet hortus, il y aura trois zones tampons, celles dont je viens de vous parler qui mesure à peine 40 cm de haut pour les plus hauts plants, une autre à l'avant du jardin pour nous isoler de la route et la dernière pour nous isoler de la voie ferrée.

Nous avons prévu d'installer la zone hotspot a l'avant du jardin sur plusieurs mètres carrés et de mettre la zone de production juste à côté. L'arrière du jardin sera consacré à l'enclos pour les poules ( nous leur avons fabriqué un poulailler avec du bois de palette récupérée à droite et à gauche ) et à la construction d'une mare sans poissons.


J'ai installé des abris pour hérisson par-dessus lesquels je vais installer une haie sèche de bois mort.

Il n'y aucun produit phytosanitaire, j'utilise comme engrais du thé de lombric que je fais moi même avec mon lombricompost.


Les abris pour hérissons en parpaings ne sont pas encore finis



Le muret de pierres a été offert par un éleveur de chevaux du coin. Il retient la terre et crée un massif de fleurs et sert aussi de cachette au lézard.


Hortus Gat de Broisha
1600 m2

Clémence MARTIN

24110

Montrem