Grand Est

Hortus SymBEEose

Hortus SymBEEose

Passionnée d'abeilles sauvages

Ce petit Hortus de 1600 m² s’appelle SymBEEose car je suis passionnée d’abeilles sauvages et notre petite famille s’installe ici à la recherche d’une vie en harmonie avec la nature. Nous aimerions avoir un impact positif sur notre environnement au lieu de le dégrader, pour cela nous utilisons les principes de la permaculture. Nous sommes installés depuis 1 an et l’achat vient de se concrétiser : c’est maintenant notre véritable chez-nous et la seule limite est désormais notre imagination !


Il s’agit d’une maison des années 70, construite sur les terrains de la ferme familiale traditionnelle alsacienne. Initialement entourée de vergers et prairies maigres, désormais ce ne sont plus que lotissements et champs de maïs… Notre terrain et quelques parcelles alentours jouent le rôle de vestige de ces temps passés, vestiges que nous aimerions préserver et restaurer. Le pourtour de la maison était cependant végétalisé de manière très classique pour l’époque : prairie tondue pour ressembler à de la pelouse, haie de lauriers, tilleuls et conifères ornementaux… Quelques arbres fruitiers tout de même. Depuis notre récente arrivée, nous avons déjà pu intégrer des petits fruits, compléter les alignements d’arbres du verger, créer une parcelle de plantes aromatiques et surtout laisser la prairie s’exprimer (fauche tardive).


La zone tampon

Suite à une absence d’entretien pendant quelques années, des haies spontanées ont émergé sur certaines des limites de notre terrain. Nous avons pour projet de les favoriser, de retirer le grillage intriqué dans les arbres et de compléter avec les repousses spontanées déjà présentes sur notre terrain. Dans d’autres endroits, des haies fruitières ou de petits fruits sont en projet.


La zone hotspot maigre

Sous les arbres de l’ancien verger fleurit une jolie prairie maigre où la sauge des prés et les succises font le bonheur des abeilles. Tondue systématique jusqu’à aujourd’hui, nous lui redonnons de l’espace avec une fauche tardive et l’étalement du foin quelques jours avant export, pour la reprise des graines. Nous manquons d’une vraie zone maigre caillouteuse, cela fait partie des projets futurs.


La zone de production

Nous avons mis en place des parcelles potagères et des cultures « en lasagne » qui ont donné une quantité de cucurbitacées faramineuse ! Nous nous amusons aussi à cultiver des fleurs comestibles. Le paillage est assuré avec les matières de la ferme familiale voisine, les produits de fauche et les broyats des bois et autres produits ligneux. Nous avons pour projet l’ajout d’une serre (qui serait directement irriguée par la sortie d’un petit système de phytoépuration). Les poules sont aussi un objectif avec la volonté de les intégrer de sorte qu’elles n’aient pas un impact trop négatif sur la végétation et les insectes.


Le gîte et le couvert

C’est là que nous avons du travail ! Nous avons de très beaux arbres morts sur pied et des cavités dans les anciens arbres, ce qui est déjà précieux. Et le « Schtenki », nom alsacien pour notre sorte de tas à déchets verts en tout genre ! Au programme, des murs de pierre sèche, enrochements et autres abris à lézards, des abris et sanctuaires à hérissons, des gîtes à abeilles sauvages… Une mare ou point d’eau permanent. Une pyramide de pierre, si nous y arrivons, serait le clou du spectacle. Enfin nous voulons surtout améliorer l’offre florale pour les pollinisateurs, la plantation de parterres de fleurs pour les abeilles sauvages spécialistes est au programme !

Hortus SymBEEose
1600 m2

Morgane Folschweiller

68270

Ruelisheim