• Hortus Domaisèla

Hortus Sauvage en Ile de France, welcome !

Sur la commune d'Orsay en Ile-de-France se trouve l'Hortus Sauvage de Stéphane Jonckheere, il a une surface de 500 m2. Le jardin a été beaucoup transformé, la sécheresse en 2008 ayant fissuré le bâtiment, et Stéphane a du faire table rase, à son grand désarroi. 70 m3 de pierres de meulières ont été trouvées sur place et ont servi à aux fondations et à terrasser le jardin en pente.

Pour le végétaliser, recyclage de végétaux des clients ou en forêt, matériaux naturels... Aujourd'hui, le jardin sauvage est autonome, la faune a repris ses marques, et les plantes regorgent d'ingéniosité pour les séduire ! La zone Tampon Toutes les limites du jardin sont végétales et fermées physiquement par des ganivelles récupérées sur les champs derrière chez moi lors de l’implantation du projet Paris/Saclay.

Les zones de production un peu partout Le jardin a été crée dans le but d'une certaine autonomie alimentaire, il y a quelques fruitiers (pommier, figuier, pécher, abricotier, arbousier..), un espace potager et des petits fruits rouges installé dans tout le jardin. Des engrais vert sont semés l’hiver, couchés au printemps pour interrompre la production de graines mais ils continuent à nourrir le sol en se décomposant. Zéro phyot, bien sûr. Toutes la biomasse est laisser sur place pour pailler et enrichir le sol. Il n’y a pas de compost, tous nos déchets sont déposés dans les zones de productions.

La zone hotspot est actuellement en réflexion.


Gestion de l'eau La gestion de l'eau est assurée par les noues paysagères alimentées par les gouttières qui sont décrochées du réseau pluvial.

Habitats Installation de nichoirs, d’hôtels à insectes et une mare sauvage est en cours de réalisation. Alors vous avez certainement compris la signification du nom de cet hortus, car Stéphane aime dessiner les jardins, puis laisser la nature estomper la main de l'homme...


© 2019 by Nini & Yoyo. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon