• Hortus Domaisèla

Sinum Hortus, le jardin de poche en Normandie

Mis à jour : 21 août 2019

Guillaume Wiener est le concepteur de ce jardin de poche (Sinum Hortus) avoisinant les 200 m² en milieu urbain (ville de Bernay). Le projet est sorti de terre à l'automne 2018. Il a plusieurs vocations comme proposer un relais entre plusieurs zones sauvages notamment grâce à sa mare, accueillir la biodiversité, produire des fruits et légumes, favoriser les rencontres, faciliter la conversion au maraîchage urbain.


La Zone Tampon : implantée mais pas encore "mûre". Rôles : brise vue, brise vent, piège à lumière et à chaleur, abri pour la sauvagerie (faune et flore). Elle est constituée essentiellement de végétaux d'origine (noisetiers, cornus, photinias) éclaircis aux pieds pour constituer une petite bande de sous-bois laissée libre La Zone Hotspot (près d'un tiers de la surface totale) : elle comprend une mare entourée essentiellement de flore sauvage, une bande au paillage minéral, deux massifs "incursifs" à thèmes changeants (genre semis de pavots de californie et benoite naine, la zone d'accès principale au jardin, amaigri lentement mais sûrement. La Zone de production : l'essentiel de la production maraîchère est faite sur buttes coffrées (20m² au total répartis en 10 planches de culture d'un, deux ou trois mètres de longueur chacune par un mètre de large) en suivant les principe de culture sur sol vivant, tout y est planté serré. Les fruitiers (essentiellement des pommiers) et petits fruitiers (framboisiers, mûriers, cassis, myrtilliers, physalis, groseillier à maquereaux). Guillaume : "Moi (est-ce vraiment important ?) : 45 ans, urbano-parisien autodéraciné depuis 2012, entré dans le monde végétal par la porte cactacae dans les années 90, jardineur conventionnel depuis 2012. Le projet : proposer une vitrine réussie de transformation d'un petit jardin urbain conventionnel en lieu de vie d'inspiration hortusienne, beau (c'est très subjectif), productif tout en restant accueillant pour la faune et la flore locale. Tout a été conçu et réalisé dans une logique de circuit court (fournisseur situé à moins de 50km) . Dès la première année j'ai un surplus de fruits et légumes que je donne ou échange. Un outil essentiellement pédagogique tentant de démontrer que n'importe qui avec la détermination suffisante peut rapidement arriver à des résultats concrets encourageants. Je ne cherche pas à découvrir et à plaquer un modèle qui fonctionnerait en toutes situations, je poursuis une logique "sur mesure" plutôt que "prêt à porter".  Ce jardin est jeune, plus je plante plus je trouve de la place et réussis à réserver des espaces pour les surprises à venir. Ce jardin est encore pauvre en habitats pour animaux car situé dans un contexte immédiat très urbanisé : carrefour avec éclairage nocturne à une entrée du centre ville de Bernay. C'est donc pour le moment plus un lieu de passage et de ravitaillement en eau qu'un lieu de vie (sauf pour les quelques poissons et escargots de la mare)."


© 2019 by Nini & Yoyo. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon