© 2019 by Nini & Yoyo. Proudly created with Wix.com

  • White Facebook Icon
  • Hortus Domaisèla

Petits prédateurs

Il faut du temps


Un système vivant a besoin de temps pour s'installer et en général, nos hortus ne couvrent que partiellement les territoires des animaux libres. Nos frontières ne sont pas les leurs, c'est le moins que l'on puisse dire... Au début de l'installation d'un jardin naturel, nous aurons besoin d'une bonne dose de patience et de retenue pour ne pas intervenir de façon corrective dans le système. Nous avons tellement été habitués au binôme : un problème ? Une solution ! Depuis petits, nous vivons dans un monde où tout symptôme est vu comme LE problème. Angine ? Hop un cachet. Fièvre ? Hop Paracetamol. Cul rouge du bébé ? Hop une crème. Ce type de réaction nous mène droit dans le mur. Regardez les produits en jardinerie, si vous y allez. Contre toutes sortes de "maladies" ou de "vermine", il y a la molécule adaptée, qu'elle soit d'origine naturelle ou synthétique d'ailleurs.


Nos hortus sont évidemment reliés à l'environnement, et des animaux que nous n'avons pas invités vont y venir et y faire des dégâts sur "nos" cultures. Le problème, ce ne sont pas ces animaux, c'est que leurs prédateurs naturels ont été éradiqués ou sont sur le point de l'être. Il faut tout faire pour protéger et attirer ces prédateurs.


Commençons petit


Avec le jardin aux 3 Zones, nous sommes sur la bonne voie. Nous créons les espaces adaptés pour qu'ils viennent en visiteurs et, espérons-le, pour s'installer définitivement. Nous nous informons sur leurs modes de vie, sur leurs besoins fondamentaux, nourriture, espace, refuge, reproduction, sécurité...

Pour commencer, jetons un œil neuf sur les petits prédateurs fascinants de nos hortus, tels que les araignées, acariens parasites, forficules, punaises prédatrices, chrysopes, carabes, coccinelles (pour elle, c'est gagné), cantharides, ichneumonidés (guêpes parasitoïdes), guêpes solitaires, frelons, syrphes, oiseaux, hérissons, musaraignes, orvets, couleuvres et chauve-souris...

Pour tous ces animaux, des mesures simples comme les tas de bois mort, de branches, de feuilles, de pierres... sont extrêmement efficaces à court terme. Livre : le jardin aux 3 Zones de Markus Gastl. Je suis entrain de le traduire


Photos Réseau Hortus - Uschi Hoell - E. Niederfriniger - Diane Schlupka - Nini Maass